De logo en logo pour suivre les tendances.

(Ceci est un article que j’ai réalisé de le cadre dans mes cours de Rédaction Web)

Flat Design contre Material Design ? Il n’en a pas toujours été ainsi ! Chargé, avec un seul élément, avec une ombre interne ou externe, en 3D ou non le choix est large. Depuis les années 2000 les design de logo s’enchaînent de plus en plus vite et ceux grâce à internet. Les gens peuvent désormais mettre en avant leurs créations, inspirer d’autres personnes et ainsi créer de nouvelles tendances.

Avant les années 2000

Entre 1950 et 1975 environ, la tendance est au logo chargé, les entreprises cherchent à faire passer un maximum d’informations à travers leurs logos. Les logos de cette époques sont également en noir et blanc et ceux pour répondre à un problème budgétaire. La couleur coûte chère que ce soit sur les publicités, ou sur la devanture de l’entreprise.

Dans les années 75 les entreprises osent la couleur. C’est le début d’une nouvelle ère avec par exemple en 1977 le logo d’APPLE créé par Rob Janoff et son drapeau multicolore. C’est aussi à cette époque que les logos évoluent vers quelque chose de centré autour d’un élément graphique, le “M” de Mac Donald en est l’exemple parfait. Le but recherché étant de libérer le champ visuel des clients et de leurs permettre une reconnaissance de la marque au premier coup d’oeil.

À partir des Années 2000

La mode du logo composé d’un seul élément graphique étant bien ancré, les designers cherchent de nouvelles solutions pour se démarquer de leurs concurrents. La tendance à mettre une ombre à son logo s’estompe dans au début des années 2000 pour faire place à une mise en relief de celui-ci, cela de manière subtile ou non.

C’est à partir de 2005 que la tendance bascule de l’envie de faire ressortir son logo par un effet de relief à une envie de s’aplatir. Le but n’est pas de faire jaillir le logo de la feuille mais de l’y intégrer. La simplification des logos se passe par plusieurs points : l’uniformisation des couleurs, palette de nuance (malgré que le logo de Google reste l’une des exception les plus flagrante), voir même couleur unique. La simplification se passe également sur le passage au Flat comme vue précédemment. Le but du logo est de se suffire à lui même. Mais depuis 2015 une concurrence féroce se crée entre le Flat Design et le Material Design, le Material étant pour la plupart des cas une évolution du Flat.

Flat Design VS Material Design

Flat Design ou Material Design ? C’est le dilemme qui se posent aux designers graphique de notre époque. Une guerre féroce se joue en ce moment même entre la team “Flat” et la team “Material”. Mais pour ceux pour qui les termes Flat et Material ne veulent rien dire ou reste un peu flou voici un petit récapitulatif : Le Flat Design a fais son expansion à partir de 2005 avec un postulat simple : être plat. Plus d’ombre et plus de relief, simplifier le visuel du client. Tandis que, à l’inverse, le Material Design qui a commencé à s’étendre depuis 2015 il consiste à ajouter de légers effets d’ombres internes, de dégradés de couleurs net et de relief. Si vous désirez en apprendre plus et connaître toutes les subtilités de ces deux styles je vous renvoie à ces articles : ici pour ce qui est du Flat Design et ici pour ce qui est du Material design.

Récemment le logo de l’application Gmail sur Android et Ios est passé de Flat à Material en cette fin de mois de Janvier 2019. Il y a également le logo de Google Chrome qui est passé récemment de Flat à Material :

Pour aller plus loin

Pour ceux qui désirent découvrir d’autres évolutions de logos intéressantes, je vous renvoie sur ce lien : ici où vous pourrez trouver une liste de logos et de leurs évolutions.

Pour retrouver mes logos et design ça se passe juste ici : florian-berthier.fr/logo-et-design

Je vous dis bonne journée à tous et à la prochaine 😉


Newsletter

N’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour rester informé de la publication des articles et des nouveautés 😉


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *